La route du vin

La Géorgie est considérée comme l'un des premiers pays de la vinification. La racine d'un mot géorgien "gvino" (vin) est utilisée dans de nombreuses langues européennes et asiatiques pour exprimer le même mot. Les archéologues ont découvert beaucoup d’outils en céramique antiques utilisés pour la vinification. Dans une  ancienne jarre  des pépins de raisin ont été découverts  qui datent de 5000  avant JC. Ceci prouve en Géorgie l'existence précoce de la production de vin. Dans la région  de  Kakhétie jusqu'à 500 espèces de raisins  ont pu être identifiées, permettant aux agriculteurs de produire différents types de vin.

Itinéraire

Jour 1

Arrivée - Tbilissi

Jour 2

Tbilissi – Chardakhi – Mtskheta – Tbilissi 

Jour 3

Tbilissi – Ikalto – Alaverdi – Telavi

Jour 4

Telavi – Tsinandali – Kvareli – Sighnaghi – Tbilissi

Jour 5

Tbilissi – Jvari – Jighaoura – Moukhrani – Ouplistsikhe – Ateni

Jour 6

Ateni – Nikortsminda – Ambrolaouri

Jour 7

Ambrolaouri – Guelati – Nakhshirghele – Obcha – Borjomi

Jour 8

Borjomi – Akhaltsikhe – Tchatchkari - Vardzia

Jour 9

Vardzia – Tsalka – Bolnisi – Tbilissi

Jour 10

Tbilissi - départ

Jour 1
Arrivée et transfert - Tbilissi

Arrivée à Tbilissi, en Géorgie - le pays considéré comme la patrie de vin, avec une tradition viticole ininterrompue depuis 8000 ans et avec plus de 500 cépages de raisin indigènes.

Accueil à l'aéroport et transfert à l'hôtel.
 

Transfert : véhicule privatisé, 20 km 00h30
Nuit à Tbilissi.

Jour 2
Visite des capitales actuelles et anciennes de la Géorgie et découverte de la tradition viticole ininterrompue depuis 8000 ans

Nous allons découvrir la capitale de la Géorgie - Tbilissi, son vieux quartier avec ses rues pavées et ses maisons traditionnelles avec des balcons en bois, au bord de la rivière Mtkvari. Nous visitons les monuments de la ville : l'église de Metekhi qui déploie une superbe vue sur la vieille ville, la forteresse de Narikala - l'ancien symbole de la ville, le quartier des bains (Abanotubani) connu pour ses sources chaudes de soufre.

Départ pour le village Chardakhi, visite d’une cave à vin locale du vigneron géorgien Iago, il nous explique l'histoire du vin géorgien et montre ses méthodes de fabrication du vin biologique. Iago possède deux hectares de vignobles de 60 ans et produit par an 5000 bouteilles de vins blancs naturels secs qui sont fermentées et vieillies à Qvevri (jarre géorgienne). Pour produire des raisins ainsi que dans le processus de vinification, sont utilisées des méthodes traditionnelles et écologique en utilisant la craie. Le vigneron produit du vin à partir de l'une des meilleures variétés de raisins géorgiens appelé «Chinuri», qui bénéficie d'une attention particulière pour sa qualité et son arôme particulier. Dégustation son vin avec du fromage artisanal.

Départ pour Mtskheta - l'ancienne capitale du royaume ibérique, visite de la cathédrale de Svetitskhoveli ("Colonne vivifiante") datant du 11ème siècle. Elle fut placée sous le tutélaire de Saint Nino, évangélisateur de la Géorgie au IVème siècle. Elle est venue de Cappadoce tenant une célèbre croix de vigne pour diffuser le christianisme en Géorgie.
 

Transfert : véhicule privatisé, 75 km 02h00
Heure de marche : 4 heures environ
Nuit à Tbilissi

Jour 3
Départ vers l’Est, la région de vin – Kakhetie

Départ pour la partie Est de la Géorgie, région de Kakhétie via le col de Gombori (1600m), connu pour sa viticulture et l’abondance de monuments historiques. 68% du vin du pays et 75% de raisins géorgiens viennent de la région de Kakhétie.

Nous visitons le monastère et l'académie d'Ikalto fondé au VI-ème siècle, où est fondée l'une des plus anciennes écoles de vin au Moyen Âge. Ici, nous voyons les vestiges de la culture de vin autrefois existant qui s'était développé dans les murs de ce lieu spectaculaire. Visite de l'école-académie de Qvevri à Ikalto. Qvevri est un récipient en argile fait à la main que les Géorgiens utilisent pour la fabrication du vin, il est enterré dans le sol pour assurer la température et le niveau d'humidité nécessaires à la fermentation idéale du vin. Nous rencontrons un spécialiste de Qvevri qui nous explique et montre la procédure de fabrication de Qvevri. Ensuite, nous visitons une maison ethnographique typique avec une ancienne cave à vin, pour en savoir plus sur la méthode de vinification kakhétienne qui nécessite que le jus, les graines, la peau de raisin, les pousses et les branches soient tous fermentés ensemble à Qvevri, ce qui est différent de l'expérience européenne. Dégustation de plusieurs types de vins de famille.

Continuation vers la cathédrale Alaverdi (XIe siècle) située au pied de la plus grande montagne du Caucase avec le panorama de la vallée d'Alazani. Le monastère possède une cave à vin du XIe siècle et des vins produits par les moines. Ici, nous voyons le lien entre la viticulture et le christianisme en Géorgie depuis l'Antiquité.

Ensuite, nous visitons une usine de vin moderne qui a reçu environ 160 prix lors de concours nationaux et internationaux. Ici, la vinification est basée sur le mélange des méthodes traditionnelles kakhétiennes et européennes, de l'histoire et des innovations. Dégustation de vins avec un sommelier professionnel.

Arrivée à Telavi - la capitale et ville historique de Kakhétie.

Transfert : véhicule privatisé, 140 km 03h00
Nuit à Telavi 

Jour 4
Continuation de la découverte de région viticole

Visite du palais et du domaine de Tsinandali qui appartenait au poète de la famille aristocratique du XIXe siècle Alexander Chavchavadze - la première personne en géorgien qui a produit en 1841 et mis en bouteille du vin géorgien selon les méthodes européennes. Visite du parc, du musée et de sa cave à vin historique, fierté de la dynastie familiale. Visite du musee sera suivi par la dégustation d’un verre de Tsinandali blanc sec, très apprécié.

Continuation vers Kvareli. Découverte d’un tunnel viticole de 8 km de longueur, basé sur des traditions anciennes, il est destiné à la préservation d'une culture viticole unique et produit du vin en utilisant des méthodes anciennes et des technologies les plus récentes. Dégustation de vins.

Nous prenons la route vers une petite et charmante ville de Sighnaghi, promenade dans ses rues pavées et tout au long de la muraille, nous allons admirer le panorama splendide de la vallée d'Alazani et du Grand Caucase. Il est possible de visiter une cave à vin locale afin d'organiser des master classes culinaires par un propriétaire très accueillant : cuire du pain traditionnel dans un four appelé « Tone » et faire du « Churchkhela» (Du jus de raisin avec de la farine du blé et de noix).

Dans la soirée, retour à Tbilissi. Des deux côtés de la route, nous pouvons voir les vignobles de cépages indigènes.
 

Transfert : véhicule privatisé, 220 km 04h00
Heures de marche : 2 heures 
Nuit à Tbilissi 

Jour 5
465 anciennes variétés de vignes géorgiennes et dégustation de vins très spécifiques de la gorge d'Ateni

Dans la matinée, départ pour visiter le monastère de Jvari (Cross) perché sur une colline et surplombant le confluent des rivières Aragvi et Mtkvari.

Continuation vers le village Jighaura, visite du centre de recherche scientifique de la viniculture (Laboratoire où on conserve des cépages géorgiens, notamment 465 génotypes locaux, à partir desquels environ 40 cépages sont exploités dans la production de vin), rencontre avec des professionnel du laboratoire, discussion. 

Prendre la route du Château Mukhrani - le domaine du prince gouverné par la famille royale Bagrationi qui est basé sur la tradition historique de la vinification dans la région de Mukhrani (Mtskheta – Mtianeti). Aujourd'hui, la cave est entièrement reconstruite, équipée des technologies modernes et abrite plus de 1000 fûts de vin à température constante de 16 ° C. Le Château Mukhrani élabore du vin à partir de raisins récoltés dans ses propres vignobles, alliant technologies modernes et traditionnelles. Découvrons l'histoire de la famille royale géorgienne et dégustons des vins Mukhrani de qualité supérieure.

Départ pour la partie centrale de la Géorgie, région de Shida Kartli. Visite d’une ancienne ville taillée dans les roches d'Uplistsikhe, où ont été fondés des pépins de raisin vieux de 5000 ans - preuve que la Géorgie est le plus ancien pays viticole.

Continuons vers l'une des zones importantes de la vinification - la gorge d'Ateni, une belle gorge située dans la vallée de la rivière Tana, avec de petits villages exotiques, la nature magnifique, des zones de forêts conifères et caducifoliées. La région est unique avec sa tradition viticole et son vin spécifique. Nous rencontrons ici un ancien ministre de la culture, qui est actuellement un vigneron local, qui nous explique les méthodes traditionnelles d'élaboration du vin naturel très spécifique - Atenuri et Tavkveri. Le vigneron est propriétaire d’une maison d'hôtes et est fier de préserver et de développer les traditions agricoles et culturelles de la région d'Ateni.
 

Transfert : Véhicule privé, environ 3h, 155 km.
Heures de marche : environ 2h.
Nuit à Ateni.

 

Jour 6
Découverte de la région montagneuse viticole de Ratcha et son vin très spécial Khvanchkara

Le matin, prenons une longue route vers la région de Ratcha via le col de Rikoti (995 m) puis via le col de Nakerala (1218 m), en chemin, profitons de la vue sur le réservoir de Tkbuli et sur le lac Shaori. Ratcha est la région montagneuse connue pour sa beauté et son vin magnifique en raison de son relief.

D’abord nous visitons une cave à vin industrielle qui produit un célèbre vin Khvanchkara - rouge semi-doux, agréable à boire, élaboré à partir des cépages Aleksandrouli et Mujuretuli cultivés dans cette région. Il se caractérise par une couleur rubis, d’un goût harmonieux et délicieux, avec des teintes fruitées spécifiques et un arôme variétal. Dégustation de vins.

Visite de l'église du 10ème siècle, Nikortminta, une perle de l'architecture géorgienne avec ses sculptures lapidées. Visite de l'église de Barakoni - XVIII s.
 

Transfert : Véhicule privé, environ 4h, 205 km.
Nuit à Ambrolauri.

 

Jour 7
Admirons l'arôme des vins imérétiens

Départ pour Kutaisi, la deuxième ville de Géorgie. Courtes visites des sites de l’UNESCO : le monastère de Gelati, qui est l'illustration de la culture géorgienne depuis le XI siècle jusqu'au XVIIIe siècle, chef-d'œuvre de l'âge d'or de la Géorgie médiévale, centre des sciences et de l'éducation à cette époque. Visite de la cathédrale de Bagrati récemment rénovée - le symbole de la ville, datant du XI siècle.

Cette fois, nous découvrons les vins de la région d'Imereti. Les cépages les plus appréciés de la région sont : Tsolikouri, Tsitska, Krakhuna, Otskhanuri Sapere, Aladasturi, etc. En comparant avec les vignerons kakhetiens les vignerons imérétiens utilisent moins de Chacha (marc de raisin) dans l’élaboration de vins blancs, tandis que les vins rouges sont généralement entièrement fermentés sur la Chacha. Nous pouvons trouver différents styles d’aménagement des vignobles à Imereti, appelés verticaux.

Nous partons ensuite en direction du village de Nakhshirgele pour rencontrer le vigneron local Ramaz, qui nous accueille dans sa cave construite à côté du vignoble. Il nous fait visiter son vignoble et pour déguster ses vins naturels : blancs et rouges Nous dégustons également une boisson forte extraordinaire Chacha, de couleur verte, produite à la base de cannabis.

Nous continuons notre route vers le village d'Obcha pour rencontrer la jeune vigneron Baia. Elle nous raconte toute une histoire de processus de vinification et nous va fait goûter le meilleur de ses vins y compris le vin nommé « Vin de Baia » -  Otskhanuri Saphere - plus acide et moins sucré comme la majorité des vins imérétiens, en raison de l’humidité de la région.

Le soir, arrivée à Borjomi, remarquable avec ses sources minérales. 

Transfert : Véhicule privé, environ 5h, 235 km.
Heures de marche : environ 1 h.
Nuit à Borjomi.

Jour 8
Vins authentiques meskhetiens et la ville troglodyte de Vardzia

Départ pour Akhaltsikhe - région de Samtskhe - Javakheti, au sud du pays.

Visite de la cave à vin familiale de Natenadze, rencontre avec un jeune vigneron qui produit du vin à partir de raisins qui compte entre 1, 2 siècles. Les vins Meskhuri sont élaborés en qvevri avec des méthodes traditionnelles, sont très rares et harmonieux, avec un faible taux d'alcool et une acidité bien équilibrée, la plupart des sommeliers disent que ce sont les vins les plus élégants et les plus équilibrés. Dégustation de plusieurs types de vins naturels et extrêmement rares.

Continuation vers le village de Tchatchkari, nous devons nous déplacer à pied pour voir une vigne de 4 siècles encore vivante et productive. Sur le chemin nous passons les terrasses de vignobles typiques de la région.

Découverte d’une splendide ville troglodyte de Vardzia datant du XII ème siècle (qui nécessite une bonne forme physique pour se déplacer dans les grottes et les tunnels étroits).

Transfert : Véhicule privé, environ 2h30, 120 km
Heures de marche : environ 2-3h.
Nuit à Vardzia

Jour 9
Région de la 1ère vigne sauvage au monde

Nous prendrons une longue route passant par le lac alpin de Pharavani qui nous amène à Bolnisi – lors notre déplacement nous profitons d'une vue panoramique sur le lac et les montagnes du Petit Caucase.

Arrivée à Bolnisi - une micro-zone de vin typique située dans la région de Kvemo Kartli. Cette région est très importante pour l'histoire viticole de Géorgie. Les fouilles archéologiques de la colline d'Imiri (datant du VI-V CC AD) prouvent que c'est là que la vigne sauvage a été plantée et vinifiée pour la première fois dans le monde (début de Néolithique).

Visite d’une cave à vin à Bolnisi (village Khatisopheli), qui a été rénovée par trois sœurs pour perpétuer leur tradition familiale de vinification, les hôtes nous présenteront l'histoire de la famille et de la région, la culture du vin qui a commencé il y a 8000 ans. Dégustation de vin naturel et discussion à propos de la spécificité du vin. Les variétés caractéristiques de cette zone et les anciennes traditions viticoles locales créent la qualité organoleptique unique du vin Bolnouri. «Bolnisi» a récemment été ajouté à la liste des vins d'appellation géorgienne parmi 19 enregistrés.

Il est possible de voir l'église Sioni de Bolnisi datant du -ème siècle connue pour les premières inscriptions écrites en utilisant l’écriture géorgienne Asomtavruli.

Route vers Tbilissi.

Transfert : Véhicule privé, environ 6h, 310 km
Nuit à Tbilissi.

 

Jour 10
Transfert – départ

Transfert vers l’aéroport de départ. 

Transfert : véhicule privatisé, 20 km 00h30

La route du vin

10 Jours

Mariam Papunashvili

Chef du département réceptif 

Diplômée de la faculté du management du tourisme de l’Université d’Etat Ilia Tchavchavadze, Mariam fait son ...

Ana Gvalia

Conseillère de voyage

En faisant ses études en France Ana a beaucoup voyagé autour de l’Europe et s’est rendue compte que les découvertes liée...

Shorena Niniashvili

Directrice associée

Passionnée du voyage et de la Géorgie, elle découvre le milieu de tourisme avec son accoisée actuelle, qui crée une agence d...